LA CUISINE ÉQUILIBRÉE

Idéal pour les cuissons saines et diététiques sans adjonction de matière grasses.

Historique du TEPPAN YAKI

Les Mongols ont longtemps résidé dans les prairies et ont passés leur vie dans les pâturages, de ce fait ils ont acquis des talents et des connaissances dans l’art de cuisiner l’agneau. L’agneau entier rôti et les brochettes d’agneau sont des exemples de plats délicieux créés par les Mongols. Le plat le plus célèbre préparé dans le style traditionnel de la cuisine Mongole, appelé « le plat de GENGHIS Khan », fut la toute première version de ce que nous connaissons et aimons aujourd’hui sous le nom de ”TEPPAN YAKI”.

On rapporte que GENHIS Khan fut inspiré en voyant ses soldats faire cuire la viande au-dessus d’un feu de camp. Alors il eût une idée ; il plaça un casque de soldat en acier au dessus du feu de camp et fit cuire la viande directement dans le casque. Ce fut l’origine de TEPPAN YAKI d’aujourd’hui.

Pendant les guerres, les Mongols envahirent les régions de l’Ouest et c’est ainsi que cette méthode populaire de cuisson s’est répandue en Europe et aussi vers l’Asie du Sud et le Japon. Cependant la popularité de cette version ancienne fut oubliée avec la fin de l’ère Mongole, la nouvelle Dynastie YUAN ne portant aucun intérêt à ce mode de cuisson.

Il y a eu des records dans quelques villes du Japon où des restaurants, ayant une capacité de 100 Tables utilisaient cette même technique de cuisson en se servant de casques en acier placés sur des charbons ardents. Comme l’odeur alléchante venait de la cuisson, les gens utilisaient des baguettes et mangeaient la viande cuite avec des ingrédients de leur choix, tels que le sucre, différentes sortes de poissons, légumes, du sésame et des épices…

La cuisine Mongol ressemble beaucoup au très populaire barbecue coréen. Cependant la viande est cuite sur une grille en acier et on n’y cuit pas seulement de l’agneau mais aussi du bœuf, du poulet, du porc, des fruits de mer et toute sorte de légume.

De nos jours le TEPPAN YAKI a évolué énormément : c’est une viande sautée cuite que l’on mange sur un modèle à poser ou à intégrer d’un TEPPAN YAKI. Les clients assis les uns à côté des autres bavardent pendant que le chef prépare leur repas juste devant eux. Le TEPPAN YAKI devient de plus en plus populaire car il s’adapte aux goûts des du cru tout en étant un mode de cuisson saine sans développement de monoxyde de carbone contrairement au barbecue extérieur.

Autrefois le TEPPAN YAKI de GENGHIS Khan était basé sur l’agneau car il était à la fois la base de leur nourriture et faisait partie de leur histoire, culture et de leurs coutumes.


Découvrez les recettes réalisables

Les recettes >

DEMANDE DE CONTACT

6 + 15 =

Share This